Nos Services Système d'alarmes intrusions

Tout savoir sur le système d'alarmes intrusion

Le système d’alarme intrusion vise à détecter et à réduire toutes les intrusions non-désirées dans un bâtiment, qu’il soit privé ou professionnel. Le système intrusion a autant un rôle dissuasif que préventif et permet de sécuriser les différents accès au bâtiment. Un système d’intrusion est pleinement efficace quand il vient compléter une protection mécanique de qualité.

Composition d’un système d’alarme intrusion

Un système d’alarme intrusion est composé de différents éléments choisis en fonction de la configuration des lieux, du type de protection souhaité et des biens à protéger.

La centrale

La centrale est l’élément principal du système d’alarme, c’est elle qui gère tous les éléments de contrôle et de détection. Elle est obligatoirement placée dans un endroit protégé par le système lui-même et à l’abri des regards.

 

Le module de commande

Module de commande d'une alarme intrusion

 

Le module de commande est soit une télécommande, soit un clavier situé à l’entrée du bâtiment. C’est à l’aide de ce module que vous pourrez activer ou désactiver le système dans son intégralité ou par zone. C’est véritablement le noyau du système et il doit être placé dans un endroit sûr.

détecteur périphérique pour un système d'alarme intrusion

Les détecteurs périphériques extérieurs

Ils détectent une tentative de pénétration dans l’environnement du site.

Les détecteurs infrarouges actifs détectent la coupure d’un faisceau infrarouge par un intrus.

La barrière hyperfréquence détecte la perturbation créée par un intrus sur l’hyperfréquence.

Les câbles enterrés (sismiques, magnétiques, pression) détectent les passages d’intrus.

 

Les détecteurs périmétriques

détecteur volumétrique pour un système d'alarme intrusion

Ils détectent une tentative de pénétration par détérioration des accès.

Les détecteurs rideau détectent le rayonnement émis par un intrus à travers un faisceau de détection.

Les détecteurs sismiques protègent des tentatives de percement des murs.

Les détecteurs d’ouverture (contact magnétique) détectent l’ouverture d’un accès (porte, fenêtre). Selon le niveau de sécurité, les contacts magnétiques peuvent être de différent type. Il y en a avec un sens de polarité bien précis.

Les détecteurs de chocs contre les détériorations de parois vitrées.

Les détecteurs volumétriques

Les détecteurs infrarouges passifs détectent le rayonnement de chaleur émis par un intrus qui franchit des faisceaux de détection.

Les détecteurs à ultrason détectent les perturbations créées par un intrus sur un signal ultrasonique. C'est-à-dire qu’il détecte le mouvement de l’air.

Les détecteurs à hyperfréquence détectent les perturbations créées par un intrus sur un signal hyperfréquence. Des ondes sont généré par le détecteur et envoyé dans le local qu’il protège. Lorsqu’un intrus se déplace les ondes sont modifiées et le détecteur déclenche alors son contact d’alarme.

Il y a des perturbations pour chaque technologie et pour éviter toute fausse alarme, certains détecteurs sont munis de double technologie, par exemple : l’infrarouge et l’hyperfréquence ou l’infrarouge et l’ultrason. Ceci dépend du milieu dans lequel les détecteurs doivent être placés. Pour qu’il y ait détection, les deux technologies doivent avoir déclenchées ensemble dans un temps très court. Ces types de détecteurs sont très efficaces et ne coûtent plus très cher à l’heure actuelle.

Les avertisseurs

Ce sont généralement des boîtiers sonores simples dans le cas des sirènes extérieures et sont associé à un flash lumineux dans le cas des sirènes extérieures. Elles émettent un son strident destiné à déstabiliser les intrus et à alerter le voisinage. Selon la règlementation belge, les sirènes extérieures ne peuvent pas fonctionner plus de 3min et après ce temps, le flash lumineux doit rester actif jusqu'à la désactivation du système. Ceci étant nécessaire pour que les services de sécurité puissent localiser quel est le bâtiment en alarme. La sirène intérieure n’est pas munie de flash et n’a aucune restriction de temps pour autant que l’on ne l’entende pas de la voie publique.

Le transmetteur

C’est le transmetteur, raccordé à une ligne téléphonique ou à un module GSM, qui permettra de signaler l’intrusion au service de télésurveillance et aux propriétaires des lieux par l’intermédiaire de numéros préprogrammés.

La transmission des informations entre les différents éléments du système peut se faire avec ou sans fils.

La transmission sans fils est facile à mettre en place puisqu’elle ne nécessite pas de câblage. Les informations sont transmises par ondes radios sécurisées. Toutefois la portée des ondes est limitée par la taille du bâtiment et l’épaisseur des murs. Ce système est par contre idéal en rénovation.

La transmission filaire est plus fastidieuse dans sa mise en œuvre mais assure une transmission sans faille des informations dans les bâtiments de taille plus conséquente.

Niveaux de sécurité

Le choix des éléments à installer du système de transmission à adopter doit se faire de façon réfléchie et en fonction de différents critère :

Le type de bâtiment : habitation privée (mitoyenne ou villa), immeuble professionnel (entrepôts, garages, usines, industries, …), bureaux (bureaux, commerces, …).

Le contenu : où se trouvent les objets de valeurs et sont-ils regroupés à un seul endroit (comme dans un commerce par exemple) ou répartis dans tout le bâtiment (maison ou bureaux).

Le nombre de zones : de combien de zones désirez-vous disposer (une par étage, une par pièce ou une zone unique).

Le niveau de sécurité : vous voulez sécuriser tous les accès (portes, fenêtres, …) ou uniquement les zones de passage (couloirs, paliers, hall, …).

Pour vous garantir une meilleure sécurité, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel au moment de mettre en place un système d’alarme intrusion. Il pourra vous conseiller sur les meilleurs choix à faire et vous garantir une sécurité optimale.

Enregistrement des systèmes d’alarme

Toutes les alarmes anti-intrusion doivent être enregistrées auprès de la police via le site www.police-on-web.be sur lequel il faudra enregistrer, au moyen de la carte d’identité électronique :

  • Les coordonnées du propriétaire
  • Le type de bâtiment (maison, entrepôt, bureau, …)
  • La nature du risque (contenu du bâtiment)

Grâce à cela, les interventions de la police pourront être plus rapides, plus ciblées et plus efficaces.

Agréations

Agréations de Gimi SAToute entreprise de sécurité qui installe des alarmes intrusion doit être agréée UPEA reconnu par « ministère de l’intérieur ». Les membres de l’entreprise doivent être formés par un organisme de compétence pour l’installation, la conception et la gestion de système d’alarme.

http://users.skynet.be/normelec/download/Alarme_regles.pdf

http://www.assuralia.be/index.php?id=379&L=1&forceL=1

Un système d’alarme doit être obligatoirement installé conformément aux dispositions de l’Arrêté royal du 25 avril 2007.

http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/api2.pl?lg=fr&pd=2007-06-04&numac=2007000529

http://justice.belgium.be/fr/

Le gouvernement soutien financièrement l’installation de tout moyen de prévention contre le vol et même l’incendie.

http://www.belgium.be/fr/justice/securite/precautions_a_prendre/dans_et_autour_de_la_maison/protection_antivol/